Photo en Une : © Boiler Room

"No Headliners" peut-on lire sur l'affiche du festival. C'est la façon qu'a Boiler Room de rappeler que sa chaîne est une source rare de nouveaux talents, et qu'elle n'a pas besoin de grandes têtes d'affiche pour attirer les foules. C'est dans cet état d'esprit que du mercredi 9 au samedi 12 octobre, Londres accueillera le tout premier Boiler Room Festival dans le pôle créatif de Copeland Park, dans le quartier de Peckham, ainsi que plusieurs lieux de la ville de Londres, pour des "OFF" encore secrets

   À lire également
Boiler Room : Un DJ mixe avec son téléphone et crée la polémique

Le line-up se veut varié et inclusif. Afin de montrer la richesse de tous les Boiler Room qui ont déjà été diffusés, chaque jour du festival sera consacré à un genre musical : jazz le premier jour, puis rap, bass music (dubstep, jungle, UK garage, dancehall) et enfin club music (techno et house). « Avec notre tout premier festival Boiler Room, nous voulions représenter certains des mouvements musicaux et scènes underground les plus excitants du moment, au Royaume-Uni » et « fournir aux DJ's, artistes et collectifs émergents la plus grande scène possible », commente le directeur général de la chaîne, Blase Bellville, selon des propos recueillis par Resident Advisor.

Près de 20 000 personnes sur les 4 jours sont attendues à l'événement, qui sera également retransmis en live sur Internet. Les places seront en prévente le 6 juin, à 10h du matin, sur cette page.