Photo en Une : © Daylight Impressions

L’engagement politique ne se mesure par au nombre des années. Et Erica Armah-Bra Bulu Tandoh, mieux connue sous son alias DJ Switch, est bien décider à le prouver. Agée d’à peine 10 ans, cette jeune artiste ghanéenne s’apprête en effet à prononcer un discours dans le cadre de la Global Women Deliver Conference, la plus grande rencontre internationale sur l’égalité de genre, la santé et le droit des femmes qui, ce mardi, commence à Vancouver.

Découverte dans un show de téléréalité local et détentrice du titre de meilleure DJ du Ghana en 2018, DJ Switch aura le privilège de s’exprimer devant un parterre de 8000 figures du monde académique, associatif et politique actuels dont, entre autres, le président canadien Justin Trudeau et Michelle Obama. Cette année, la Conférence s’attaquera au très actuel thème du « pouvoir » à travers ses dimensions individuelles et structurelles, mais aussi au « pouvoir du mouvement ».Sur Twitter, celle qui rêve de devenir gynécologue a, en cohérence avec ce thème, indiqué avec enthousiasme son intention de parler « du pouvoir de la bonne santé et du bien-être, d’une éducation de qualité et de l’égalité des genres » que, à travers son association DJ Switch Fondation, elle défend au quotidien.


En 2018, DJ Switch s'était déjà fait remarquée par sa participation aux Goalkeepers à New York, en marge de la 73ème conférence des Nations Unies. Elle y était apparue main dans la main avec le président français Emmanuel Macron, qui s'y rendait pour parler du rôle de la jeunesse africaine dans le développement du continent.