Photo en Une : © D.R

Juan Atkins, aussi connu sous le nom de Model 500 à l'origine, son projet solo – est considéré comme l’un des pères fondateurs de la techno de Detroit, aux côtés de Kevin Saunderson et Derrick May, avec qui il a passe ses années lycée et fonde le collectif Deep Space Soundworks. Il créera ensuite en 1981, le duo Cybotron avec Richard Davis, qu'il quittera quatre ans plus tard – en raison de divergences artistiques  pour fonder son label Metroplex. Une époque à laquelle l'artiste produit ses premiers titres ("No UFO’s", "The Chase", "Night Drive"…) sous son désormais célèbre pseudonyme.
 
Après un dernier album en formation solo, Mind and Body, paru en 1999, le grand public n’entendra plus parler de Model 500 jusqu'en 2007, année durant laquelle l’artiste relance son projet avec trois membres du légendaire label Underground Resistance – fondé par Jeff Mills, Mike Banks et Robert Hood –, à savoir Mark Taylor, DJ Skurge et Mike Banks en personne. La formation live aux sonorités funk et électroniques sortira d’ailleurs un LP en 2015, intitulé Digital Solutions.

   À lire également
La légende de Détroit Model 500 va jouer en all night long à Paris

Depuis sa renaissance, le projet Model 500 a su perdurer dans le temps, rassemblant au fur et à mesure de nouvelles personnalités emblématiques, dont le dernier collaborateur Gerald Brunson, spécialiste des projections visuelles en 3D. Le groupe est à retrouver le 31 mai prochain à la Machine du Moulin Rouge dans le cadre de la nouvelle Club Trax. Pour l’occasion, deux des membres de la formation live, DJ Skurge et Mark Taylor seront présents, accompagnés de Brunson. Un all night long qui (re)plongera le public dans l'époque dorée de la techno de Detroit.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement.