Photo en Une : © Thierry Genibre

Le 20 avril dernier, Toulouse a vu naître, sur le parking du Artilect FabLab, son premier bus store dédié aux musiques électroniques, le Jim’s Prophecy. Un nom inspiré d’une interview de Jim Morisson – le leader des Doors –, datant de 1969, où l'artiste visionnaire imagine que la musique du futur, sur scène, se fera avec une seule personne, entourée de machines électroniques. Le créateur du bus, Thierry Genibre, DJ – aussi connu sous le nom de Brock Landers – et membre du collectif FLASH, a décidé de mêler passion et profession : « J’ai eu l'opportunité de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire de mon avenir, donc j’ai lancé mon affaire. »

   À lire également
Toulouse comment l'inimitable Electro Alternativ parvient à captiver la ville durant un mois entier

16 mois, c'est ce qu'il lui a fallu pour aménager ce petit temple mobile. En souhaitant attirer aussi bien le simple passionné que les DJ's ou producteurs, vinyles, livres, matériel de DJing, affiches, t-shirts... sont proposés à la vente en un lieu insolite sur quatre roues. Et que trouve-t-on, en terme de style ? « Je suis fou de "NYC house 90's", de techno, acid house, disco, soul... je ne suis pas sectaire, j'ai des goûts très larges, donc de tout. »

Pour faire vivre le lieu, des événements seront organisés tous les 15 jours les samedis après-midi, en recevant des collectifs/artistes locaux pour des DJ sets ou live, le tout dans une ambiance fumée au barbecue.


© Manon Pitaud, via actu.fr