Photo en Une : © D.R.


Richard Melville Hall, mieux connu sous son alias Moby a publié le seconde tome de ses mémoires, Then It Fell Apart, le 2 mai, trois ans après le premier volume, Porcelain. La star de la dance music y revient sur sa carrière de 1999 à 2009, période trouble où l’artiste est alors en proie à l’alcool et aux drogues. Pourtant, le livre ne manque pas d’anecdotes amusantes, comme celle où il raconte avoir frotté son pénis à Donald Trump. Ivre dans une soirée en 2001, il fait ce pari avec ses amis, et y parvient sans se faire remarquer par le magnat et futur président des États-Unis. D’autres rencontres avec des personnages hauts en couleur, dont Vladimir Poutine, émaillent ce récit d’une descente aux enfers.

« J’ai pris un shot de vodka pour me donner du courage, j’ai sorti mon sexe flasque de mon pantalon et je suis passé à côté de Donald Trump l’air de rien, en frottant le bord de sa veste avec mon pénis » , aurait déclaré l'intéressé selon Les Inrocks. Moby tempère néanmoins ses propos. « Comme j’étais très ivre et défoncé à l’époque, je ne suis toujours pas sûr à 100% que cela ce soit réellement produit », a t-il en effet confié. Néanmoins, il affirme sur le plateau de Real Time with Bill Maher, sur HBO, « je n’ai frotté mon pénis flasque que contre une seule personne dans le monde entier, et cette personne est en ce moment sur des toilettes en or dans la Maison Blanche ».

   À lire également
Moby vend l'intégralité de sa collection de vinyles afin de soutenir une médecine plus éthique


Depuis, le DJ et compositeur a arrêté l’alcool et s’est affirmé comme fervent défenseur des causes animales et de l’anti-trumpisme. Une nouvelle vie racontée dans le numéro #210 de Trax Magazinedont il fait la une.