Photo en Une : © D.R

Par Simon Clair

C'est une habitude à Nuits sonores. Chaque année, le festival lyonnais a pour principe d'inviter une série d'artistes pour jouer un rôle de curateurs. Pour cette 17ème édition, c'est donc Bonobo, Peggy Gou, Maceo Plex et Lena Willikens qui seront aux commandes. Mais la vraie surprise est ailleurs. Le 30 mai, de 23h à 5h, c'est en effet Radio Meuh qui sera aux commande de la salle du Sucre en invitant le Hollandais Young Marco et le groupe Bruxas. Ce n'est pas rien. Car derrière ce nom rigolo, cette station est surtout la première webradio de France, avec 2 millions d'auditeurs mensuels. Perchée dans un chalet tout en haut des Alpes depuis le début les années 2000, Radio Meuh n'a pas attendu la 4G pour diffuser ses playlist, à une époque où internet n'en était qu'à ses balbutiements. Il se dit même que c'est là-bas, dans cette ancienne brasserie servant des raclettes que Laurent Garnier – qui y a délocalisé la mensuelle qu'il tenait sur Le Mouv' – aurait trouvé la substance idéale pour accompagner ses mix : les dés de gentiane maison.

Aujourd'hui, à l'heure des playlist en ligne et du streaming tout puissant, Radio Meuh fait donc figure de station pionnière et se paie même le luxe de dépasser les audiences de NOVA. Une réputation qui s'est développée loin des réseaux sociaux, avec une méthode finalement beaucoup plus simple : « Beaucoup de saisonniers viennent travailler à La Clusaz. En repartant dans leur région, ils parlent de Radio Meuh autour d'eux, diffusent la radio dans les bars où ils travaillent, » explique aujourd'hui le programmateur Philippe Thevenet. Une histoire que Trax Magazine s'est attaché à raconter dans son numéro 221 consacré aux festivals. Car mine de rien, Radio Meuh et sa programmation pointue aura sans doute fait découvrir à ses auditeurs au moins autant d'artistes que le ferait un bon festival au fil des années. Voir ces montagnards des ondes débarquer à Nuits sonores est donc finalement étonnamment évident. Nul doute qu'ils sauront retourner le public lyonnais comme le ferait une avalanche sur un skieur.

Le numéro 221 de Trax Magazine est désormais disponible en kiosques ou sur le store en ligne.