Photo en Une : © Jérémy Jéhanin

Nantes sera tropicale le temps d'un week-end. Pour sa troisième édition les 7 et 8 juin, le festival Ed Mundo, dédié à l’underground du monde et au métissage musical, pose ses valises sur la friche Transfert. Les organisateurs, Bamba Crew et Nous étions timides, veulent ainsi profiter de l’identité marquée du lieu, qui propose par ailleurs de nombreuses activités pendant tout l’été. « On veut exploiter la richesse de Transfert, avec ses palmiers et constructions, tout en ayant une scène marquée » précise Josselin de Bamba Crew. Ils collaborent ainsi avec le Sound System Melodub pour la scénographie de la deuxième scène.

Cette édition propose un focus sur le label Hakuna Kulala, proche du festival ougandais Nyege Nyege, en faisant venir Poko Poko, pour sa première venue en France, et le marocain Gan Gah. L’autre tête d’affiche et le duo Mina et Bryte, « c’est une valeur sûre, ça va bien bouger » assure Josselin. Mais le festival n’oublie pas les artistes nantais, avec le groupe cumbia La Loma, le collectif afrobeat Kakti Gombo, les nombreux DJ locaux, ainsi que le label Maaula Records, basé à Angers.

   À lire également
Nyege Nyege : comment un festival en Ouganda est devenu le haut lieu de l'avant-garde électronique



Le festival se veut ensoleillé et familial, en proposant par ailleurs une boum pour les enfants et des piñatas « pour petits et grands » selon Josselin. La totalité de l’événement est à prix libre.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.