Photo en Une : © Jacob Khrist

Depuis maintenant presque 2 ans, à l'initiative du HAROPA - PORTS DE PARIS et de la ville, les différents établissements des ports de La Gare, de Bercy, de La Rapée et d’Austerlitz travaillent avec les riverains, la préfecture, les exploitants, les commissariats et les mairies pour trouver des solutions pour réduire les nuisances, et principalement les nuisances sonores. Mercredi 24 avril marquait l'officialisation et l'aboutissement de ces discussions, par la signature de deux chartes témoignant de l'entente entre riverains et établissements nocturnes, parmi lesquels Concrete, le Café Barge, le Wanderlust, et Debonair. « Cette signature est un engagement à poursuivre le dialogue et permettre la cohabitation harmonieuse des uns et des autres sur les quais. »souligne Frédéric Hocquard, adjoint à la mairie de Paris.

Durant la conférence qui précédait la signature des deux chartes, les différents interlocuteurs ont salué les efforts d’aménagement réalisés par les établissements de nuit pour limiter les nuisances sonores, ansi que les échanges menés pendant près de 2 ans par les clubs et les riverains, pour aboutir à une entente collective. Bien qu'elles ne soient pas définitives et sont susceptibles d’être mises à jour plus tard, ces deux chartes prouvent qu’il est possible de trouver un terrain d’entente entre habitants et acteurs de la vie nocturne parisienne.