Photo en Une : © D.R.


Dans la foulée d’une enquête de Télérama sur le sexisme dans le milieu de la musique, près de 700 femmes ont signées un manifeste dénonçant toute forme de discrimination de genre, publié dans ce même média. Qu’elles soient techniciennes, compositrices, manageuses ou attachées de presse, les signataires de "F.E.M.M" (Femmes Engagées des Métiers de la Musique) en appellent à une « révolution égalitaire ». « Nous connaissons le fonctionnement – ou plutôt le dysfonctionnement – du secteur » proclament-elles.

Parmi les signataires, on peut trouver Chloé, Rebeka Warrior, Miss Kittin, mais également Christine and the Queens ou Zazie. Plus globalement, des femmes de tous horizons, du jazz à la chanson française en passant par la musique classique et, bien sûr, les musiques électroniques ont pris position.

Ce manifeste se place dans le sillon de son homologue dans le milieu du cinéma, 5050, qui a fait suite à l’affaire Weinstein. Une affaire dont on ne finit pas de sentir les secousses dans notre société toute entière.

La manifeste et la liste complète des signataires sont à retrouver sur le site de Télérama.