Photo en Une : © D.R.

Novation veut faire plaisir à ses utilisateurs. La mise à jour 4.14 de son mono synthétiseur analogique Bass Station II, a été réalisée en collaboration avec Aphex Twin. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle sortait le 14 avril, en hommage au titre "Avril 14th" de l’artiste, sorti en 2001 sur l’album Drukqs. Cette mise à jour augmente considérablement les possibilités du synthétiseur, sorti il y a déjà six ans.

Le cœur de cette update est bien sûr le mode AFX, autre pseudonyme de l'artiste. Selon Novation, c’est ce dernier qui leur aurait soumis le concept, centré sur l’idée « d’overlay » (ou calque) : en partant d’un mode "standard", on peut attribuer un calque différent à chacune des 25 touches du clavier. « L’idée, c’est de mettre une preset sur chaque note » explique Luc, chef de produit Novation pour le site d'e-commerce Algam, en France. On peut ainsi diviser le clavier en plusieurs zones, programmer un drum kit, ou un arpégiateur. Mais surtout, ce preset de calques est accessible à partir d’une simple touche du clavier, permettant de subtiles variations des sons en live. Huit couches de calques sont disponibles, dont quatre sont déjà préréglées, et chacune peut être chargée par dessus n’importe quel preset du synthétiseur.

   À lire également
Aphex Twin : son grand retour en France à Rock en Seine

Pour bien maîtriser cette fonction, il faudra être consciencieux : le synthétiseur n’avait originellement pas été pensé pour une telle mise à jour, et l’usage du mode AFX n’est donc pas très ergonomique. « C’est un peu de la bidouille », avoue Luc. Un tour par la vidéo explicative mise en ligne par Novation ne sera pas de trop. Mais on ne peut que saluer un tel suivi de produit de la part du constructeur britannique, permettant de renouveler l’usage de son synthétiseur sans en acheter un neuf.


Cette mise à jour inclut aussi des ajouts pratiques, mais plus anecdotiques : la possibilité de fixer la durée d’une enveloppe (utile pour les claps, par exemple), une indépendance donnée au sous-oscillateur par rapport à l’oscillateur, laissant la possibilité de combiner trois hauteurs différentes au lieu de deux, ou encore la possibilité de faire diverger les glissandos des deux oscillateurs.

La version 2.5 du logiciel de Novation, sortie en décembre, ainsi que la version 1.8 de la Circuit Mono Station, ouvraient déjà les possibilités de programmation de leurs produits. Quant à Aphex Twin, il avait déjà participé en 2016 à des presets ainsi qu’au mode microtonal du Monologue de chez Korg.