Photo en Une : © D.R

C'est en Nouvelle-Aquitaine, à l'aérodrome de Guéret de Saint-Laurent, que le festival des musiques indépendantes Check In Party posera ses valises pour sa première édition, du 22 au 24 août. Issu de la collaboration entre deux associations, Terre du Milieu et Shut Up & Dig, ce nouveau rassemblement se veut engagé. « À l'heure où de grands groupes financiers s'emparent de festivals hexagonaux, la Check in Party est 100% associative », explique l'équipe de l'événement.

La volonté est d'organiser un rendez-vous alternatif à la fois dans son ton et sa ligne de conduite. Festival à la programmation variée, Check In Party accorde une place importante aux groupes à guitares et aux musiciens électroniques novateurs, qu'ils soient déjà reconnus ou émergents. « Face à ces affiches à la programmation identique, proposée du sud au nord, de l’est à l’ouest, nous croyons à la force d’une proposition alternative », soulignent les organisateurs.

Au programme, celle qui est considérée comme la marraine du mouvement punk, Patti Smith, sera tête d’affiche de la soirée d’ouverture, accompagnée par deux figures féminines de la scène pop française : Jeanne Added, et ses chansons teintées d'électronique, et Clara Luciani. Le groupe de punk new-yorkais Gogol Bordello sera également de la partie, pour sa seule et unique date en festival français. Le vendredi, les festivaliers pourront notamment assister à la performance de Paula Temple, figure emblématique de la techno, ou encore du réputé groupe britannique FoalsL'événement soutiendra aussi l’émergence de nouveaux talents, avec Oktober Lieber, la nouvelle pépite électronique française, ou encore l'électro-house énigmatique et fantaisiste de Ouai Stephane, programmée pour le samedi. Ce même jour, la clôture sera assurée par deux monuments des musiques électroniques, The Blaze et Étienne de Crecy, notamment reconnus pour leurs performances live et scénographiques spectaculaires, ainsi que par « la pop céleste de Flavien Berger ». Autres noms notables de cette journée : les pointures du rock alternatif américain Deerhunter et Oh Sees.

   À lire également
Ryanair s'implante à Toulouse et ouvre 39 nouvelles destinations depuis Marseille et Bordeaux

Le site du festival, à l'image de la programmation, est singulier. Constitué d'une piste d'aviation de 850 mètres de long, avec « au loin, les Monts de Guéret [une formation du Massif Central], la ligne des forêts et le ciel à 360° », l’aérodrome de Guéret – Saint-Laurent est le lieu parfait pour accueillir les festivaliers. Avec une décoration s’appuyant sur l’univers de l’aviation, invitant le public au voyage, et 3 scènes distinctes, les spectateurs pourront se promener sur le site de l'événement dans un cadre des plus charmants. De plus, un village associatif sera installé au cœur du festival, accueillant foodtrucks, restaurants régionaux, disquaires, artisans ou tatoueurs, afin de créer des espaces de partage et d’échange.

Toutes les informations et la programmation complète sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement.