Photo en Une : © Jake Davis

Deux ans après le succès fulgurant du Printworks, devenu aujourd’hui un haut lieu de la nuit britannique, Broadwick Venues, gérant de cette institution, a fait l’acquisition d’une monumentale warehouse située au nord de la capitale. The Drumsheds (littéralement “hangar à tambours”) se compose de quatre gigantesques et majestueux entrepôts communicants pouvant accueillir plus de 10 000 personnes, et bordés de près de 50 000 m² d’espace extérieur. Autant dire qu'il n’a rien à envier à son aîné.

Situé en marge des quartiers résidentiels londoniens, à Enfield, Drumsheds possède un avantage non négligeable puisqu’il pourra accueillir des évènements terminant sensiblement plus tard que la plupart des autres lieux du même acabit tout en étant moins limité au niveau sonore. Facile d'accès, le complexe s'inscrit également au sein d'un important programme de régénération de Londres, Meridian Water. Ainsi une station de métro toute neuve ouvrira très prochainement ses portes à 5 minutes à pied du site.

Prévu pour accueillir les plus gros événements européens, le spot sera inauguré lors de la douzième édition du festival Field Day les 7 et 8 juin prochains. S'y produiront de nombreux artistes internationaux dont The Black Madonna, Modeselecktor, Skepta, Jorja Smith, Bonobo et bien d'autres encore.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de The Drumsheds London.