Photo en Une : © Florian Fauvet


Les 5 et 6 juillet prochains, le festival Tilliacum s’installera, pour sa 4ème édition, à Teillé, en Loire-Atlantique. 2 scènes et une trentaine d’artistes attendent les festivaliers pour une édition qui se veut « riche, sportive et éclectique ». Situé au bord d'un plan d'eau arboré, le festival offre en effet un cadre optimal pour faire la fête dans un lieu naturel et dépaysant qui, selon l'équipe, sera l'occasion de « proposer ce que ne font plus les festivals de musiques électroniques : une main stage principale éclectique et électronique ». 

Au fil de la nuit, la scène principale fluctuera entre reggae, drum’n’bass, techno et hardcore, marquée par les deux temps forts que seront le set bass music fracassant du duo Dirtyphonics et le B2B aux sonorités hardcore explosives d’AniMe et Mad Dog. Les collectifs nantais Laboreal, Airsouth et Pacom se chargeront quant à eux d'assurer l'ouverture de la scène avec un son hip-hop à la fois rythmé et mélodique. En ce qui concerne la soirée du vendredi, le collectif l’ENTOURLOOP et ses sonorités reggae/hip-hop entameront les hostilités, suivi par le groupe de natural trance Highlight Tribe. En milieu de soirée, le live sombre et puissant du producteur français The Hacker et la symphonie synthétique du maestro Arnaud Rebotini enflammeront la soirée.

   À lire également
L'ascension d'un track psytrance au top 3 global de Beatport

Les Rennais de Stand High Patrol prendront la soirée du samedi en main, accompagnés de la chanteuse Marina P tandis que, de retour de son voyage au cœur de l’océan Atlantique Nord, Molecule présentera un live qui s'annonce glacial. Il sera suivi par le B2B d'Oxia et Nicolas Masseyeff, qui oscillera vraisemblablement entre techno et house. À l'issue du festival, la déferlante acid techno du duo Jacidorex et David Asko s'abattra sur le public alors que, sur la deuxième scène, les membres du collectif breton T.Lesco.P auront carte blanche tout le week-end. À l'occasion de leurs 20 ans d'existence, ces derniers proposeront une sélection d’artistes issus de la culture rave et une scénographie inédite. Côté camping, un sound-system animera bruyamment la journée pour les plus téméraires !

Travaillant avec des producteurs locaux et cherchant constamment des solutions innovantes pour limiter l'impact du festival sur l'environnement, le Tilliacum se veut un festival éco-responsable. Des associations comme Techno+ ou Avenir Santé seront également sur place pour sensibiliser à la prévention des risques spécifiques aux festivals.

Toutes les informations concernant le festival sont à retrouver sur son site officiel et la page Facebook de l'événement.