Photo en Une : © D.R


La solution miracle pour remédier à la gueule de bois pourrait bien avoir été inventée par un professeur de l'Imperial College London. David Nutt, ancien conseiller au gouvernement britannique en matière de drogues, affirme avoir mis au point un alcool synthétique offrant une ivresse réelle sans effets secondaires. « Les effets de l'alcool sont complexes, mais on peut cibler les parties précises du cerveau. », affirme t-il. Grâce à la molécule alcosynth qu'il a synthétisée, Alcarelle serait en mesure d'activer les neuro-récepteurs responsables des « "bons" effets de l'alcool »  tout en évitant « les "mauvais" effets », explique-t-il à l'International Business Times. Selon lui, cette trouvaille permettrait également aux consommateurs d'adapter le niveau d'ivresse à leurs préférences personnelles : légèrement pompette, saoul ou complètement désinhibé.

   À lire également
Des pilules qui guérissent la gueule de bois : c'est ce qu'aurait (enfin) mis au point ce chimiste.

En amont d'une commercialisation de son produit, le professeur se donne cinq années pour réglementer la molécule. Outre le fait que cette innovation permettrait d'éviter les excès, reste à démontrer que le produit n'est pas toxique pour l'organisme et ne favorise pas l'addiction. En attendant, une consommation modérée est préconisée.