Photo en Une : © Joffrey Wingrove

Le Cabaret Aléatoire, espace populaire et organisateur d'évènements situé dans la Friche la Belle de Mai à Marseille lance une campagne d'appel aux témoignages. Face au constat alarmant de la récurrence du harcèlement et des discriminations en soirée, l'équipe du club a décidé d'œuvrer « vers des soirées plus belles ». Comme indiqué dans le communiqué du Cabaret Aléatoire, l'équipe de ce dernier souhaite « apporter leur pierre à l'édifice et s'attaquer à ce fléau de société ».

   À lire également
Étude : une femme sur cinq victime de harcèlement ou d'agression sexuelle en festival.


Pour ce faire, ils ont entrepris de récolter un maximum de témoignages, d'idées et de propositions auprès de leur public, afin de travailler à ce que « le Cabaret Aléatoire soit un lieu ouvert d'esprit, ouvert à tous, un lieu de partage, où chacun d'entre nous se sent bien. ». Ils demandent à tous de dénoncer, anonymement bien-sûr, tout type de comportement sexiste, homophobe, raciste, transphobe et, plus généralement, toute violence rencontrée ou perçue au Cabaret et ailleurs. Les témoignages peuvent être envoyés par mail à cette adresse avant le 4 avril : temoignage@cabaret-aleatoire.com