Photo en Une : © D.R

Un nouveau rapport de l'ONUDC (Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime) affirme que la consommation de stupéfiants, et notamment d'ecstasy, de MDMA ainsi que de toutes les drogues de synthèses qui l'imitent, augmenterait. Se trouve pointée du doigt une « consommation en hausse en particulier parmi les élèves du secondaire, les étudiants universitaires et dans les festivals de musiques électroniques ». 

En raison d'un afflux touristique croissant, l'Amérique latine et certains pays des Caraïbes semblent donc subir une augmentation non-négligeable de la consommation de drogues dites récréatives. Si les quantités annuelles de saisies demeurent généralement plus faibles qu'en Amérique du Nord ou en Europe, les chiffres demeurent impressionnant : plus de 200 Kg pour le Brésil en 2014 et 2017, 130 Kg pour l'Argentine en 2017. Quant au gouvernement des Bahamas, ce dernier aurait saisi plus de 18 000 comprimés d'ecstasy en 2014.

   À lire également :
La MDMA n'a jamais été aussi forte qu'aujourd'hui

Selon ce même rapport, 178 nouvelles substances pyschoactives ont émergé dans les 14 pays d'Amérique latine et des Caraïbes en l'espace de dix ans.

Des questions, de la prévention : www.drogues-info-service.fr