Photo en Une : © D.R


La nouvelle vient de tomber : la star sud-africaine Black Coffee maniera les platines le 24 mai dans la prestigieuse salle de l'Olympia. Nkosinathi Innocent Maphumulo fait partie de ces artistes au parcours atypique. Né à Durban d'un père présentateur de télévision et d'une mère actrice, il grandit dans un environnement musical et fait des études de jazz à l'Université. À l'instar des musiciens Django Reinhardt et Tony Iomi (le guitariste de Black Sabbath), il perd très jeune l'usage d'une main, ce qui ne l'empêche pas de devenir choriste pour la chanteuse Madala Kunene, membre du groupe Shana et, enfin, de devenir Dj à partir du début des années 2000. 

   À lire également
Comment un petit gars des townships est devenu une star mondiale de la house

Une décennie et demi plus tard, plusieurs albums à son actif, un record du monde (battu depuis) du mix le plus long en 2010, des tubes à n'en plus savoir compter et un label (Soulistic) géré d'une main de maître, il est aujourd'hui une super-star de la house mondiale.

Si l'on en croit le communiqué de presse pour sa soirée à l'Olympia, l'artiste sera accompagné d'invités « très spéciaux »... Toutes les informations sont à retrouver sur la page facebook de l'évènement.