Photo en Une : © D.R

C'est en Belgique à Zwevegem, qu'aura lieu la prochaine et cinquième édition du festival Voltage les 10 et 11 août prochains. Dans une ancienne centrale industrielle seront installées deux scènes accueillant une cinquantaine d'artistes techno. Parmi eux, certains des plus grands noms du milieu se produiront dans ce cadre underground. « C'est une évidence, mais l'emplacement de Voltage Festival est unique. » décrit Parallel Circuit, DJ et programmateur du festival. « Danser sous ces câbles est juste quelque chose de spectaculaire. Même après cinq ans, j'ai toujours la chair de poule de voir évoluer la foule sous cette structure. »

La centrale accueillera l'un des grands résidents du Berghain et fondateur du label KlockworksBen Klock. L'Espagnol Oscar Mulero y livrera sa techno brute et puissante tandis que la DJ anglaise Rebekah diffusera ses sons durs et industriels aux kicks destructeurs, lors d'un live qui promet d'être exceptionnel. Toujours du côté des lives, le duo réputé Orphx offrira ses fréquences expérimentales alors que le célèbre duo berlinois FJAAK alliera ambiances industrielles et influences breakbeat. Blawan, à la tête de la maison Ternesc, offrira quant à lui les sonorités sombres et mentales d'une techno plus modulaire, et Dax J – boss du renommé label Monnom Black – répandra sa techno aux influences anglaises et allemandes. La France sera représentée par I Hate Models et ses productions sombres inspirées des raves des années 90, mais aussi par le grand Shlømo, fondateur de Taapion Records. Nouveauté cette année, le festival a invité l'équipe de Possession, à l'origine des soirées parisiennes du même nom, à se charger de l'une des scènes. « C'est un véritable honneur d'être le premier festival qui peut accueillir Possession en tant qu'hôte de scène. », confie le programmateur.

   À lire également
Cette ancienne centrale électrique accueille chaque année la nouvelle scène acid et techno belge.

Les organisateurs précisent avoir conçu leur événement autour de la « grande variété de sous-genres que possède la techno », souhaitant offrir à leur auditoire un spectre complet du genre au sein du festival. Ils ont également à cœur de conserver un certain équilibre entre grosses têtes d'affiche, étoiles montantes et talents locaux à découvrir. Ainsi, ils présenteront avec fierté le nouveau talent belge Border One qui démontrera son aplomb et ses inspirations diverses derrière les platines. « Nous trouvons important de laisser les gens découvrir quelque chose de nouveau à Voltage », explique Parallel Circuit. « Ils pourraient venir pour Ben Klock, mais tomber par hasard sur un nouvel artiste peu connu et en devenir un fan à vie. »

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l'événement.