Photo en Une : © Eetu Ahanen

L'équipe du label argentin ZZK Records emmènera une partie de ses DJs au Hasard Ludique à Paris le 30 mars prochain. Tous possèdent la ferme intention de présenter la nature de leur son, leur culture et leur identité à la scène parisienne et au reste du monde. La mission du crew ? « Célébrer l'humanité, la danse, la chanson, la vie et montrer au monde un autre coté de la culture latino-américaine. »

Pour cette soirée 100% ZZK, la DJ excentrique et engagée Dat Garcia aux compositions novatrices, première beatmaker de ZZK, mêlera trip-hop et inspirations folkloriques numériques. À ses côtés, King Coya – pionnier en Argentine de la fusion du folklore et de la musique électronique – sera accompagné du trio de danse Queen Cholas. Ils plongeront le public dans une expérience immersive singulière, regroupant plusieurs éléments typique de la culture latino-américaine. Facundo Salgado présentera son projet électroacoustique : Rumbo Tumba. Entre rythmes latino-américains et beats urbains s'inspirant de la dub, du hip hop ou encore de la house. « Tous ces artistes ont en commun l'expérimentation des sons traditionnels latino-américains dans un format moderne. », confie l'un des fondateurs du label. « Ils créent quelque chose de nouveau et passionnant, ils repoussent les limites.» Enfin, le très polyvalent EI Gco-fondateur du label ayant joué sur certaines des plus grandes scènes du monde – comme au Coachella ou Berghain –, honorera le Hasard Ludique d'un de ses DJ sets aux sonorités emblématiques de ZZK records.

Ce label indépendant est né des soirées Zizek Club à Buenos Aires en 2008. Depuis, les artistes signés sur ZZK n'ont cessé de « bâtir sur les traditions, les sons et les rythmes du 21ème siècle, et de créer un dialogue entre le passé, le présent et l'avenir. », expliquent-ils. Leur venue au Hasard Ludique, lieu hybride où la conscience écologique tient une place de choix, prend tout son sens quand on connaît l'importance de la nature dans l'univers de chacun de ces artistes. Dans une vidéo tournée à Paris pour annoncer l'événement, les artistes présents au Hasard Ludique présentent la musique comme étant capable d'établir le lien entre la ville et la nature : « Dans ce monde où beaucoup d'entre nous sont liés aux contraintes de la vie citadine, la musique est un moyen de ressentir quelque chose de plus primordial, simple, plus naturel. »

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l'évènement.