Photo en Une : © Sadie Thompson - Raoul Walsh

Des psychologues et trois universités européennes ont réalisé en partenariat une nouvelle étude visant à déterminer quels effets la musique a sur les compétences intellectuelles humaines. Cette étude a – contre toute attente – montré que l'écoute de musique a un impact négatif sur la créativité, s'opposant ainsi à l'idée populaire que ces deux dernières vont de pair. Cette étude suggère que toute tâche reposant sur la créativité verbale est altérée lorsque l'on écoute de la musique (de tout type), qu'elle soit instrumentale ou non, avec des paroles étrangères ou familières.

Des professeurs de l'Université de Lancaster au Royaume-Uni réfutent l'hypothèse selon laquelle la musique de fond augmenterait la concentration. Pour étudier ce fait, ils ont réalisé trois expériences reposant sur un principe simple d'association de mots. Les sujets ont étés soumis à l'exercice en écoutant de la musique aux paroles inconnues, de la musique avec paroles connues et pour finir avec une musique instrumentale.

« Nous avons trouvé des indices forts indiquant une baisse de performance en présence d'une musique de fond en comparaison d'un environnement silencieux », explique le Dr McLatchie de l'Université de Lancaster, lors d'une interview pour le site Digital Music News. « Cela pourrait s'expliquer par le fait que la musique dérange la mémoire verbale de travail. » 

À noter également : l'étude montre que les performances seraient similaires dans le silence total ou dans un environnement calme tel que celui d'une bibliothèque par exemple.