Photo en Une : © D.R

La ville de Paris compte « plus de 13 000 bars et restaurants, 150 boites, 130 salles qui accueillent près de 300 spectacles chaque semaine... », déclare le site Paris.fr. Une offre conséquente en établissements nocturnes, que la capitale veut voir s'enrichir, par le biais d'un nouvel appel à projets, intitulé "Les nouvelles nuits parisiennes". 

Comme l'indique le nom du programme, les élus semblent déjà avoir une idée de ce à quoi la vie nocturne parisienne doit ressembler. L'appel à projets, qui a pour objectif « de favoriser la diversité et l’accessibilité de l’offre d’activités nocturnes », donne quelques consignes aux projets candidats : ceux-ci devront « proposer des activités gratuites et originales, préserver le sommeil et la tranquillité des riverains, respecter l'environnement et être inclusifs, en s'adressant à un public varié ». Les projets lauréats pourront toucher jusqu'à 10 000 euros de subventions, sous forme de financement non-renouvelable, sachant que l'enveloppe totale dont dispose la municipalité est de 50 000 euros.

   À lire également
Berlin : le tourisme techno aurait rapporté 1,4 milliards d'euros à la ville en 2018

Cette nouvelle initiative s'inscrit dans la politique menée depuis 2014 par la municipalité avec le Conseil de la Nuit, qui regroupe les acteurs des différents milieux de la vie nocturne. Une importance accordée au sujet qui peut paraître légitime au vu de toutes les problématiques touchant le milieu (dynamisation des quartiers, ancrage territorial, nuisances sonores...).

Les organisateurs en herbe ont jusqu'au 16 avril pour soumettre leurs idées sur le site de la ville de Paris. Une présélection par « un jury composé de membres du Conseil de la Nuit et du Comité des Noctambules, piloté par la Direction de la Démocratie, des Citoyen·ne·s et de Territoires » aura lieu à la fin du mois, suivie d'une délibération au Conseil de Paris, entre les 11 et 13 juin prochains.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page de l'appel à projets.