Photo en Une : © D.R

Chaque année, l'International Music Summit s'impose comme un événement d'envergure pour les professionnels de la musique électronique comme pour les amateurs. À mi-chemin entre un festival, avec son lot de prestations pointues, et un colloque, au cours duquel les acteurs de l'industrie musicale se réunissent pour réfléchir et penser leur milieu, l'événement est un immanquable pour qui aime et s'intéresse à la scène électronique internationale.

L'édition 2019 se tiendra du 22 au 24 mai prochain et s'annonce plus engagée que jamais. En effet le festival est cette année co-organisé par Shesaid.so, un réseau de femmes dans l'industrie musicale œuvrant à offrir plus de visibilité aux musiciennes dans leur secteur et à faire entendre leurs revendications.

   À lire également
Les clubs vont-ils survivre à l'explosion des prix des DJ's ?

Si le programme des conférences n'a pas encore été dévoilé, il n'est pas étonnant de retrouver dans la programmation des femmes importantes au sein de l'industrie musicale, comme l'artiste SOPHIE, productrice de nombreuses pop stars, mais également d'une eurodance flirtant avec l'indus, ou Charlotte de Witte, à la techno survoltée et sans merci. Avec elles se produiront la DJ suédoise Ida Engberg, aux tracks techno et acid, la Londonienne Nicole Moudaber, dont les compositions très symphoniques contrasteront avec les productions hispaniques de l'artiste locale Anna Tur.

La programmation confirme aussi la présence d'autres pointures, comme le français Agoria, le mystique Adam Beyer et, dans un registre house, le célèbre David Morales. Il faudra également compter sur la sombre techno de Joseph Capriati, le producteur downtempo Luciano, le populaire Manu Gonzalez et le DJ de dance à l'anglaise Pete Tong.

Plus d'informations sont à retrouver sur le site et la page Facebook de l'événement.