Photo en Une : © NøvaJazz

L'événement est presque historique. Trois ans après la fermeture du Social Club – ancien point de ralliement des labels Bromance et Ed Banger , et quelques repreneurs temporaires, le 142 rue Montmartre s'apprête à reprendre du service. C'est Le Sacré, un discobar (mi-club, mi-bistrot), qui aura la lourde tâche de faire revivre l'endroit. Dès demain, mardi 26 février, le lieu accueillera les amateurs de musique électronique du mardi au samedi, de 18h à 6h, dans un tout nouveau décor. La soirée d'ouverture se tiendra dans le même créneau, et proposera tapas maison, vin nature, bières fraîches et autres cocktails, sur fond de bonne musique.

   À lire également
On en sait plus sur le successeur du Social Club, qui devient Le Sacré

À la tête du Sacré, pas n'importe qui. Martin Munier et Anthony Rousselle, respectivement anciens directeur artistique et directeur d'exploitation du Badaboum, comptent faire du lieu « un endroit mettant en avant la richesse de la scène parisienne, en faisant jouer majoritairement des DJ's locaux. » Ainsi, pas étonnant d'entendre Martin mentionner les collectifs De La Groove, Ra+re ou Popcorn, ainsi que des artistes d'envergure tels que Master Phil, Soulist, Aleqs Notal ou Funky French League, parmi les noms évoqués pour les soirées à venir.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook du Sacré.