Photo en Une : © Flavien Prioreau

Paris est à Nous divise déjà. Disponible sur Netflix depuis ce vendredi 22 février, le film fait l'objet d'élogieuses critique comme de virulents retours. Mais de manière indéniable, ce métrage est un ovni dans le paysage cinématique français.

Tourné sans scénario et produit sur cinq ans, financé grâce à une campagne participative... Les histoires autour de la production de Paris est à Nous font autant parler d'elles que son contenu. Parmi ces anecdotes, il a été révélé hier, à l'occasion d'une soirée au Palais de Tokyo, que nul autre que Laurent Garnier avait travaillé sur la bande-son du film, en composant trois morceaux. 

À lire également
Laurent Garnier a enregistré onze mixes pour la grande expo sur l'électro à la Philharmonie de Paris

Déjà à l'origine de la bande-originale de nombreux projets, comme le téléfilm Pillules Bleues ou Qu'Allah Bénisse la France, le film réalisé par Abd al Malik, le DJ a concocté une musique puissante pour le film d'1h30.

Un défi qu'il a probablement accepté au vu des thèmes de l'histoire, se déroulant dans un Paris post-attentats de 2015. Laurent Garnier avait été le premier DJ à jouer au Bataclan à sa réouverture en 2016.

Edit : contrairement à ce qu'affirmait une première version de l'article, Laurent Garnier n'a pas composé l'intégralité de la bande-son du film, mais seulement trois morceaux.