Photo en Une : © D.R

Depuis son « édition zéro » en 2000, l'EXIT Festival s'est imposé comme l'un des plus grands rassemblements musicaux du monde. Un succès qui a valu à la ville qui accueille l'évènement, Novi Sad en Serbie, d'être, du haut de ses 300 000 habitants, nommée capitale européenne de la culture. Une récompense importante, la première décernée à un pays non-membre de l'Union Européenne, qui s'appliquera en 2021.

Un prix que le festival honore d'ores et déjà, en affichant une programmation à la hauteur de sa réputation. Du 4 au 7 juillet prochain, en plus des Cure, Greta Van Fleet ou Paul Kalkbrenner, têtes d'affiche de cette 20e édition, les festivaliers retrouveront la crème de la scène techno internationale. Parmi les DJ's présents, on retrouve le vétéran de la techno/acid house Carl Cox, le pape de la techno Jeff Mills, mais aussi, pour les amateurs d'EDM, Dimitri Vegas & Mike Like.

À lire également
En Serbie, la plus longue édition de l'EXIT Festival était une utopie internationale de la techno

Une édition qui accueillera donc des artistes phare des scènes house et techno, afin de célébrer, comme le souligne la membre de l'équipe Marija Vujović, « la loyauté de la communauté de l'EXIT Festival ». Tous se succèderont sur l'imposante Dance Arena, scène électronique du festival, qui accueillera également « une pléthore de DJ's de la nouvelle génération », volonté chère aux organisateurs. Parmi eux les très en vogue Peggy Gou, Dax J (qui a d'ailleurs gagné le concours de DJing du festival en 2009), Amelie Lens ou Charlotte de Witte. Seront également présents Maceo Plex et Boris Brechja, qui se produiront face au line up de la No Sleep Novi Sad Stage.

La scène en question accueille chaque année une programmation curatée par certains des plus grands clubs d'Europe (comme Fabric, Concrete ou le Tresor). Cette année, elle donnera carte blanche aux programmateurs de quatre clubs internationaux. Ainsi, MMA (Munich), D-Edge (Sao Paulo), Bassiani (Tbilissi) et Smart bar (Chicago) inviteront I Hate Models, Boston 168, SHDW  & Obscure Shape et Black Lotus (d'autres noms seront dévoilés bientôt).

Autant dire qu'avec les différentes scènes réparties dans toute la forteresse de Petrovaradin (château du XVIIIe où se déroule l'évènement), et un line up électronique de qualité, auquel s'ajoutent également Monika Kruse, Adriatique et Johannes Brecht, l'EXIT Festival allonge la liste des festivals les plus fous de l'été.

Toutes les informations et la programmation sont à retrouver sur le site de l'EXIT Festival, et la page Facebook de l'évènement.