Photo en Une : © D.R.

« C'est un honneur, parce que très souvent dans notre culture, ce que nous faisons en tant que DJ est négligé. » Ces mots prononcés par Joseph Saddler, tout juste récompensé du Polar Music Prize, en disent long sur l'importance de l'évènement qui s'est tenu ce mercredi 13 février 2019. Après avoir remis le prix à Metallica, Sting ou Chuck Berry lors des dernières éditions, le jury de la cérémonie suédoise à consacré le DJ de 61 ans.

Un prix décerné à un pionnier du milieu, son morceau de 1981 « The Adventures of Grandmaster Flash on the Wheels of Steel » étant considéré comme l'un des premiers tracks de scratching. À ce titre, les organisateurs de l'évènement n'ont pas manqué de relevé comment ce morceau « a changé le cours de la musique populaire », reconnaissant également que « Grandmaster Flash est un expert et un virtuose qui a démontré que les platines et tables de mixage pouvaient être des instruments de musique. »

À lire également :
15 tracks hip-hop pour faire décoller le dancefloor, par les DJ's français qui bousculent le game

Bien que Grandmaster Flash ait fait son entrée dans le Rock n' Roll Hall of Fame en 2007, cette récompense – considéré comme l'équivalent du prix Nobel de musique – est une première dans le monde du hip-hop comme dans celui du DJing. Un prestige mérité si l'on tient compte du fait qu'il est l'un des précurseurs du hip-hop. Leur tube « The Message », placé 52e dans le top 500 des meilleures chansons établi par Rolling Stone, est reconnu comme l'un des premiers à avoir abordé les conditions de vie dans les ghettos new-yorkais, le hip-hop étant alors une musique essentiellement festive.