Photo en Une : © SMA

Forte du succès d'une première édition la tête dans les nuages, la station des Arcs Paradiski s'apprête à accueillir de nouveau le festival Electronic Peak. Les 19, 20 et 22 mars prochains, l'endroit accueillera les DJ's locaux pour deux jours OFF dans bars et clubs les plus iconiques de la station, avant que certaines des plus grosses têtes de la scène électronique française n'investissent le centre Bernard Taillefer. De quoi faire honneur à la volonté des organisateurs de proposer « un évènement à la programmation fine et passionnée, un hymne à la qualité et la célébration des genres ».

À lire également
Report : techno sous la neige et after au chalet, deux jours dans les montagnes suisses du Polaris festival

Dans le cadre unique de la station alpine (située dans le domaine de la vallée de la Tarentaise), vacanciers et habitants profiteront du large panel de musiques qui seront représentées trois jours durant, « du hip-hop à la techno, en passant par le rock électronique, la disco et la house », développe Lorenz Gaimard, le co-créateur du festival.

Il faudra donc s'attendre à deux jours OFF gratuits, les 19 et 20 mars, dont la programmation n'a pas été dévoilée, et une grosse journée le 22, au cours de laquelle se succèderont V$M, membre du crew d'Annecy 1632, rappeur au flow bouillant sur des nappes atmosphériques, puis le duo Pharms, aux productions pop/rock planantes. Avec eux se produira Tom 6.0, présenté comme « le DJ le plus en vogue des Arcs », de quoi chauffer la salle avant le passage de Synapson. Enfin, avant le closing techno de Manu Le Malin, sous son alias The Driver, les festivaliers retrouveront DJ Saint Vincent, « vétéran et virtuose du DJing implanté depuis presque 20 ans en Asie du Sud », aux mixes house ultra efficaces.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site d'Electronic Peak et la page Facebook de l'évènement.