Photo en Une : © D.R


La série de soirées club, de concerts et de rencontres du festival How To Love revient du 12 au 17 février prochain, pour sa 6ème édition sur la péniche Petit Bain à Paris. Durant six jours, la cérémonie tentera, fidèle à sa philosophie, de « réapprendre à aimer en questionnant les troubles du genre », mêlant techno glam venue des bas-fonds de Berlin, hip-hop queer, vernissage et lectures érotiques.

C'est le musicien Viril.e et son projet Veuillez décliner mon identité qui ouvriront le bal le 12 février. Entre mélodies pop et kicks techno soutenus par son chant et sa danse aux allures de comédie musicale, il abordera dans La Salle les thèmes de l'exclusion ou de l'empathie, lors de la première présentation de sa performance à Paris. Dans le même temps, la librairie montreuilloise Zeugma investira La Cantine, et proposera de se plonger dans les sciences humaines, les bandes dessinées ou encore les Livres Dont Vous Êtes le Héros (qui ne s'en souvient pas ?) durant toute la semaine.

Les festivités prendront vite une tournure endiablée, presque ténébreuse, avec la venue du label berlinois Aufnahme + Wiedergabe le 15 février. Dans une techno à l'ésthétique héritée de la coldwave des années 70, Schwefelgelb, auteur de l'excellent "Im Wasser", dans lequel basses analogiques brûlantes rencontrent percussions EBM et romantisme punk, puis les kicks saturés de Codex Empire, d'aventure habitués aux warehouses et hangars, feront frémir en live les murs du Petit Bain. Le lendemain, c'est M¥SS KETA, rappeuse transgenre, qui proposera son show déluré aux côtés du rappeur "anti-viriliste" Godzilla Overkill, avant de laisser la place au collectif féministe roumain Corp., invité par le festival (féministe lui aussi) Comme Nous Brûlons.

D'autres expériences immersives écloront, comme L'imagerie par résonance magnétique du dessinateur Philippe Dupuy et du musicien Pierre Bastien, ou la tablée de Fabien Velhmann – qui proposera à qui le désire de venir lui conter ses aventures érotiques « les plus décalées ou poétiques ». How to Love promet bien de rendre ses honneurs aux mots "éclectique" et "pluridisciplinaire".

Début des hostilités le 12 février à Petit Bain. Plus d'informations sur la page Facebook de l'événement.