Photo en Une : © D.R

« 5 ans c'est un cap quand même, alors on a voulu marquer le coup en invitant des artistes qui ne sont pas tous résidents à la radio, mais dont on adore l'approche et le travail », explique Florent Perreau, directeur technique de Rinse France. Pour fêter sa première moitié de décennie, l'antenne française de la radio, qui avait été élue meilleure webradio d'Europe en 2017, voit les choses en grand et a concocté 4 soirées dans toute la France, aux programmes tous plus alléchants les uns que les autres.

Le 9 février, c'est la Machine du Moulin Rouge qui ouvrira le bal, de minuit à 6h, avec un line-up à toute épreuve dont Ben UFO, référence de l'underground londonien, sera tête d'affiche évidente, tant il « représente bien le passé et le futur de Rinse dans son ensemble, de par son implication dans la radio depuis 2010, et sa capacité à toujours avoir un temps d’avance sur pas mal de choses en musique. » Il succédera notamment à Clara!, dont les mixes sont empreints des esthétiques reggaeton et dancehall, et Crystallmess, coup de cœur du patron. Avec elles, et pour être sûr qu'il y en aura pour tous les goûts, les membres du groupe et label Vernacular Orchestra et leurs machines se produiront en live, aux côtés de Kirou Kirou et sa house teintée de R&B lancinante. À ne pas manquer également, le set de techno déstructurée de E-Unity, petit protégé de Rinse, celui de Nene H., qui viendra faire souffler un violent vent de techno berlinoise sur le dancefloor, et One More Tune, dont les melodies seront idéales pour terminer la soirée en douceur.

Et puisqu'organiser une des soirées les plus attrayantes du mois de février n'est pas suffisant pour Rinse, la radio s'est alliée aux festivals Paco Tyson et Astropolis pour organiser deux soirées en marge des festivals, respectivement au Trempolino (Nantes) le 16 février, et à l'Astroclub (Brest) le 1er mars.

Dans la même veine, ces évènements seront l'occasion de retrouver les expérimentations techno de NSDOS en live et l'énergique techno de Teki Latex en Pays de la Loire. Côté Finistère, Sentimental Rave et le crew de Casual Gabberz se succèderont derrière les platines, après que Myako ait ouvert hostilités.

À lire également
Rinse en France a 3 ans : « La scène française avait besoin d'une radio comme ça »

En partenariat avec l'association Art Jacking, Rinse a également prévu une soirée au Petit Salon de Lyon, où la house de Jacques Greene, les mixes diversifiés de Christian Coiffure et la techno très texturée de Para One se marieront à merveille.

Et ce n'est pas tout puisque Florent Perreau promet une dernière fête, encore tenue secrète, à Paris. De quoi souhaiter une dernière fois le meilleur à Rinse pour les années à venir, dont le directeur espère « arriver à être plus présent partout en France, et pas juste à Paris, rayonner davantage à l’international pour pouvoir donner plus de poids à la scène Française et aux artistes qu’on défend. »

Les programmes de ces soirées sont à retrouver sur les pages Facebook respectives des évènements de Paris, Nantes et Brest. L'événement de Lyon n'est pas encore en ligne.