Photo en Une : © D.R


Il semblerait que le désastre du Fyre Festival, désormais considéré comme la plus grosse arnaque de l’histoire des événements musicaux, ait inspiré à certains un projet lucratif délirant. Après deux documentaires sortis en début d’année, produits par Netflix et Hulu, l’événement va faire l’objet d’une reconstitution, nommée "Fyre Fest LARP" ("LARP" pour "Live Action Role Play"). Un "hommage" digne d’un meme, prévu à Hamtramck – une commune enclavée dans Detroit – pour le 28 avril prochain, date d’anniversaire des 2 ans du festival.

D’abord lancée comme une blague par Michelle Birawer – bookeuse d’artistes et manager du Trixie’s Bar à Hamtramck – et ses amis, l’idée a finalement pris la forme d’un véritable événement : un jeu de rôle grandeur nature "d'un réalisme historique", dans lequel les participants pourront revivre le cauchemar des festivaliers. La reconstitution comprendrait l'apprêt d'un bateau pour les possesseurs de la carte "Instagram influencer", de tristes sandwichs au fromage, et un parking jonché de bagages et de tentes de survie. S'agira-t-il du meilleur (ou du pire) espace game jamais conçu ?

Lancé le 25 janvier dernier par l'agence de Birawer Harsh Tokes Booking, l’event Facebook a déjà suscité l’intérêt de près de 9 000 personnes, et atteint plus de 250 000 personnes au total. « Le festival est en train de se créer de lui-même, sans que j’aie eu à dévoiler une seule information » déclare Michelle Birawer à Metro Times. « Cela devient une expérience sociale, une expérience positive ! »

Prévu initialement à Belle Isle, sur la rivière de Detroit en clin d’oeil à l’île des Bahamas Great Exuma, où devait se produire le Fyre , il a finalement été refusé par le Département des Ressources Naturelles de l’état du Michigan, qui gère le terrain depuis 2013. Même si pour le moment l’événement n’a pas été annulé, ce premier rebondissement semble déjà faire écho aux incidents du Fyre Festival… Affaire à suivre.