Photo en Une : © D.R


Marketing bien huilé ou message de détresse ? A la surprise générale, le Fabric de Londres s’est paré de noir sur internet et dans la rue. Sur les réseaux sociaux du club, tout a en effet disparu : la page Facebook a été désactivée tandis que l’Instagram et le Twitter ont posté des images entièrement noires. Concernant le site internet, il renvoie à une unique page... noire. Les passants de la rue Charterhouse à Londres ont quant à eux découvert de grands panneaux de la même couleur, barricadant la façade.

Souhaitant avoir plus d’informations, la rédaction de Resident Advisor a tenté de contacter par mail les membres du staff mais a reçu pour seule et unique réponse (automatique), un message cryptique composé de 20 petits carrés noirs. Si la première réaction fut l’inquiétude parmi les clubbers, ceux-ci n’ont pas tardé à y voir une référence possible aux 20 ans du Fabric, qui devraient être célébrés cette année.

   À lire également :
Les DJ's du monde entier réagissent à la fermeture du Fabric

L’inquiétude fait écho à la fermeture forcée du Fabric - mais finalement temporaire - décidée en 2016 par le Islington Council, autorité locale du quartier d’Islington, après la mort par overdose de deux jeunes de 18 ans.

Espérons que ce nouvel événement soit cette fois-ci de meilleur augure...