Photo en Une : © Rudeboy : The Story of Trojan Records - Nicolas Jack Davies


Silence, ça tourne : le F.A.M.E est de retour pour sa 5ème édition, du 13 au 17 février prochain, (toujours) à la Gaîté Lyrique ! Véritable miroir de son époque, le festival international de films musicaux a concocté pour l’occasion une programmation aux accents girl power, mettant en lumière des femmes fortes et visionnaires - devant ou derrière la caméra.

   À lire également :
Pourquoi "Never Stop" est le film ultime sur les racines de la techno de Detroit

Parmi les films en compétition - éligibles aux Grand Prix F.A.M.E, Prix des étudiants et Prix du public – seront notamment présentés le documentaire de Steve Loveridge, Matangi / Maya / M.I.A., sur la vie de la chanteuse M.I.A., et Rudeboy : The Story of Trojan Records de Nicolas Jack Davies, retraçant l'histoire de ce label qui exporta dub et reggae en Occident. Côté "hors compétition", le festival projettera L7 : Pretend we’re dead de Sarah Price, portrait sur les rockeuses californiennes du même nom, Fabulous d'Audrey Jean-Baptiste consacré à la figure du voguing Lasseindra Ninja, ou encore Shakedown de Leilah Weinraub, une plongée au coeur des soirées lesbiennes afro-américaines des années 2000 à Los Angeles.

A retrouver également en soirée d'ouverture : Cultes, réalisation du collectif (LA)HORDE sur les mouvements des corps en festivals, et High Energy, documentaire d'Olivier Monssens sur la folie disco des clubs dans les 80's.

Projections performées, films pour enfants et rencontres seront aussi de la partie durant le festival.

Plus d’informations sur le site de la Gaîté Lyrique.