Photo en Une : © D.R


Dix-sept ans après la sortie de Grava 4, dernière oeuvre du duo techno légendaire originaire de Detroit Drexciya, l'univers parallèle créé par Gerald Donald et James Stinson va renaître cette année sous les planches de The Book of Drexciya.

Réalisé avec le soutien de Gerald Donald et la famille de James Stinson, décédé en 2002, l'ouvrage illustré par A. Qadim Haqq - l'artiste notamment responsable des célèbres artworks inclus dans l'album Neptune’s Lair - conte l'histoire du peuple marin Drexciyan, "de ses origines à plusieurs centaines d'années après la fondation de l'empire".

   À lire également
Aphex Twin, Burial et Drexciya dans le nouveau Grand Theft Auto


Prévu pour le 14 septembre prochain, date de ce qui aurait été le 50ème anniversaire de Stinson, le premier volet de la série, The Book of Drexciya Vol 1, fait l’objet d’une campagne de crowdfunding sur Indiegogo, ayant pour objectif de rassembler la (modique) somme de 10 000 $. En soutien à la famille de Stinson, 50 % des fonds récoltés lui seront reversés.

Les admirateurs du duo peuvent encore participer à la campagne jusqu'à la fin du mois de janvier. Ils auront la chance de recevoir, selon le montant donné, un exemplaire digital ou imprimé du livre, ainsi que divers posters et visuels réalisés par Haqq.

Signé entre autres sur Submerge, Tresor et Underground Resistance, Drexciya a contribué à la définition du son techno et électro de Detroit dans les années 90. S'inscrivant dans la lignée des autres artistes de ce dernier label tels que Mad Mike, la musique du duo, en dénonçant la condition de la communauté afro-américaine, avait également une portée politique.

Plus d'informations sur le projet The Book of Drexciya, sur Indiegogo.