Photo en Une : © D.R.

Alors que les premières annonces de programmation des festivals français tombent, dessinant déjà un été rythmé par des artistes en plein tour de France, We Love Green parvient à se sortir du lot, à grand renfort d'alléchantes exclusivités. Cet été, le bois de Vincennes accueillera donc Laurent Garnier, valeur sûre qui saura ravir les amateurs de bacon, épaulé par Ricardo Villalobos. Avec eux, Peggy Gou, aux sets mêlant aussi bien house et techno que zouk et rap US, et Bonobo, de passage sur la fin de sa tournée pour l'album Migration.

   À lire également
Comment We Love Green a persévéré pour créer l'un des festivals les plus verts au monde

Deux grosses exclus au compteur : FKA Twigs et Yves Tumor. La venue de la première fait espérer à ses fans une potentielle sortie de son LP2 cette année, attendu depuis 2014. Quoi qu'il en soit, les festivaliers pourront compter sur elle pour livrer un show texturé. Face à elle, Yves Tumor viendra défendre son album Safe in the Hands of Love, résolument plus hip-hop que les précédents. Une date rare, son dernier passage en France remontant à l'after party du Pitchfork Music Festival en novembre dernier, où il remplaçait SOPHIE au pied levé.

Également notable, le passage de Rosalía, dont le r'n'b sauce latine viendra sublimer l'une des scènes du bois de Vincennes, et celui, inattendu, de SebastiAn. Disparu des radars depuis la sortie de son album Tetra en 2014, il semblait avoir préféré la casquette de producteur, pour le dernier album de Charlotte Gainsbourg notamment, mais devrait cette fois venir présenter de nouvelles créations.

Une programmation déjà belle donc, que viennent supporter les mastodontes Booba, Christine & The Queens, le rappeur Future et Tame Impala, dont l'annonce d'un nouvel album se fait attendre, le groupe étant en tournée depuis 2015, pour Currents.