Photo en Une : © D.R.


Un Kickstarter avait été lancé pour financer le projet des deux cinéastes Kristian Hill et Jennifer Washington, avec pour objectif 30 000 dollars. Bonne nouvelle, l'opération a été couronnée de succès grâce à 493 contributeurs. God Said Give 'Em Drum Machines: The Story of Detroit Techno est donc prévu pour 2019.

   À lire également
1981-1988 : la naissance de la techno à Détroit

Le long-métrage documentaire d'une heure retracera le parcours des pionniers du genre : Juan Atkins, Kevin Saunderson, Derrick May, Eddie Fowlkes, Blake Baxter, Santonio Echols et plus encore. Ce sont sept années de recherche, d'interviews et d'investissement personnel qui ont occupé le duo pour mener à bien cette entreprise.

Le reportage mettra en lumière la face sombre et méconnue d'une industrie à 7.1 milliards de dollars (6.2 milliards d'euros). Tout commence dans la Motor City, où naît la techno dans les années 1980. Mais les enjeux économiques émergeant autour d'une scène en expansion mettent vite fin à l'idylle : « des techniques marketing louches ont fait de l'ombre à l'influence mondiale que Detroit avait sur la culture de la dance music », explique Kristian Hill. Pour Washington et lui, cette industrie s'est servie des Afro-américains créateurs du genre pour ensuite les tromper et s'approprier leur mérite. « Aujourd'hui, après trente années, [les fondateurs du genre] se battent pour conserver leur héritage et leur musique dans une ville qui commence à peine à leur donner la reconnaissance qui leur est due. » est-il écrit sur la page du Kickstarter. Ce projet tient Hill et Washington à cœur : « Nous avons fait une affaire personnelle de la production d'un long-métrage documentaire qui montre une face importante et pourtant souvent négligée de l'histoire des Noirs et de l'Amérique. »

Plus d'informations sur le Kickstarter du projet.