Photo en Une : © Etienne Boulanger


Le Lyonnais LB aka Labat possède un univers bien à lui : riche de moult influences, il sait manier funk, disco, jazz, hip hop, soul et bien sûr house, son style de prédilection. Enregistré à LYL Radio, une webradio indépendante de sa ville, ce mix voyage à travers les inspirations de son DJ : « J'aime beaucoup les sets éclectiques que peuvent faire Floating Points, Sadar Bahar ou Theo Parrish pour en citer quelques-uns. » confie-t-il.

À l'aise sur ses vinyles, il délivre un set qui renvoie directement l'auditeur dans les clubs des années 70 et 80. La vibe est chaleureuse, propice à une ambiance conviviale et détendue ; les parties vocales et acoustiques aux grooves funky apaiseront l'esprit de celui qui se laissera emporter par le set, pour finalement le vivifier par la note plus électronique des quelques morceaux du cru ALELAH RECORDS, son label. « J'écouterais ce mix avant de me chauffer pour sortir en club ou bien en soirée raclette. » préconise l'artiste.



   À lire également
La crème des producteurs house français vient de sortir une compil d'intru hip-hop


Chez Trax, on écoute aussi ce mix avant de se chauffer pour la soirée Club TraXmas qui se tiendra le 15 décembre prochain, où LB aka Labat sera de la partie. Ce dernier prend désormais un nouveau tournant artistique : « Avec la sortie de mon dernier album Fake Memories, j'ai tourné la petite page hip-hop que je voulais faire depuis longtemps. Les prochaines sorties seront beaucoup plus dans l'optique club. » révèle-t-il. 2019 promet d'être une année fertile pour le Lyonnais : il a déjà annoncé son prochain live, « 1993 Elevation ». Comme à son habitude, il utilisera son matériel favori : deux MPC, une TR-08 (la petite sœur de la célèbre 808) et une TB-303, le fameux synthétiseur qui a façonné l'esthétique acid. Au programme, « un feeling jazz, des drums percutants, de la distorsion dans les basses », déclare-t-il. De quoi envoyer encore plus de bonnes vibes, en somme.