Photo en Une : © Valentin Chalendon


Salle de concert, club et organisateur d'événements, le Cabaret Aléatoire organise sa dernière soirée de l'année 2018 aux côtés de ses partenaires, le GMEM (Centre National de Création Musicale) et Chroniques, la biennale des imaginaires numériques. Le 15 décembre prochain, les performances proposées seront à la fois visuelles et auditives : expositions, concerts, live, et DJ sets se succéderont dans leur lieu de résidence, la Friche Belle de Mai à Marseille.
« L’idée-force est simple : le principe de collaborations est une valeur essentielle sur laquelle nous avons bâti depuis toujours le projet du Cabaret Aléatoire. » a confié à TRAX Pierre-Alain Etchegaray, directeur et programmateur pour le Cabaret Aléatoire.

C'est au sein de cinq lieux différents de la Friche Belle de Mai que se déroulera un line-up de pas moins de 10h. En effet, les organisateurs souhaitent « proposer un événement réparti sur plusieurs lieux dans lequel tous les publics pourront se reconnaître ». En entrée libre, de 18h à 22h, se tiendront l'exposition « Supervisions » de Chroniques, le live audiovisuel d'Elio Libaude à la Seita et le spectacle Continuum de Félicie d'Estienne d'Orves et Éliane Radigue à la Tour Panorama. Cette représentation plongera le spectateur au sein d'un paysage martien par des jeux d'illusions.

   À lire également
Marseille : le Cabaret Aléatoire rouvre et invite une légende de l'electroclash allemand



Un "pass XXL" permettra de profiter du reste de la programmation. De 19h à 22h30 aura lieu une performance de la sculptrice et scientifique de l'art Michela Pelusio :
« SpaceTime Helix explore les symétries hélicoïdales, les fréquences et la géométrie, les visions soniques et les perceptions. » Sur le Grand Plateau interviendront de 20h à 22h Lucrecia Dalt ainsi que mic&rob : « Ils représentent pour nous, au regard du travail qu’ils mènent depuis vingt ans, les passerelles et rencontres qui existent entre les musiques contemporaines, les musiques improvisées et les musiques actuelles », déclare Pierre-Alain Etchegaray. À cette occasion, avec Maya Dunietz (invitée du GMEM), ils proposeront une création appelée « The Recycling », un assemblage entre moments improvisés et organisés. Enfin, de 23h à 4h dans le club Le Cabaret Aléatoire, trois artistes techno joueront tour à tour : le groupe de Detroit Dopplereffekt pour un live audiovisuel, le producteur berlinois Sleeparchive pour un live techno et le Britannique Randomer pour un DJ set aux inspirations UK.

Les billetteries pour les différents spectacles de cette soirée du Cabaret Aléatoire peuvent être réservées ici et ici. Le pass XXL peut quant à lui être commandé ici. Plus d'informations sur la page Facebook de l'événement. Pour ceux qui ne voudraient pas attendre, une autre soirée en compagnie de Perc, figure incontournable de techno industrielle est prévue ce samedi 8 décembre.