Photo en Une : © Anthony Poulon


Imaginé durant l'été dernier, un nouveau DJ booth vient fortifier la piste de danse du Macadam, club spécialisé dans les soirées électroniques à Nantes. 350 kg de béton et d'acier viennent surmonter le dancefloor du hangar : la plateforme est suspendue par d'épais câbles en acier. L'architecture de cet aménagement est imposante : ce sont 2,5 m de large sur 80 cm de profondeur qui peuvent accueillir jusqu'à trois personnes, ainsi que tout le nécessaire pour leurs performances. Bien entendu, sa conception lui assure la stabilité nécessaire à ce genre d'activités : les vibrations sont quasi imperceptibles pour proposer des conditions de jeu optimales (un aspect essentiel si un DJ choisit de jouer sur vinyles).



Cette nouvelle installation donne une toute autre vision du lieu et la décoration est adaptée en conséquence : « un décor probablement surréaliste, psychédélique » soutient le collectif Androgyne, directeur artistique du club et co-responsable de l'opération en compagnie du groupe d'architectes VOUS. Tout l'intérêt de ce booth réside dans le potentiel de l'atmosphère qu'il dégage : « Cette œuvre/booth est encerclée par un dancefloor à 180°. L’artiste comme le public disposent d’une visibilité totale l’un sur l’autre, pieds compris : la connexion s’opère, la rencontre prend toute sa dimension. » allèguent-ils. L'esthétique est donc toute choisie, froide et austère, « à la fois futuriste et digne d'un autel d'église », précisent-ils encore. De quoi propulser le public tout droit dans une ambiance de rave digne d'une cité du 41e millénaire.

   À lire également
Nantes : pour sa saison 2, le club underground Macadam annonce une prog sans compromis

C'est sous l'impulsion d'Androgyne que le Macadam a évolué de la sorte. En septembre 2017, ils transforment radicalement le lieu pour lui donner une nouvelle apparence, jugeant que le son prédécesseur, le Club 25, ne correspondait pas à leurs attentes. Ils ont notamment équipé le hangar d'un système quadriphonique Funktion One, dont ils cherchent à toujours pousser plus loin l'optimisation. Le collectif à l'univers sombre et subversif voit la fête comme un « art total, exprimant ainsi la convergence d'une multitude d'arts (musique, architecture, dessin, danse, mode, photographie, vidéo) », sublimé par le savoir-faire des architectes de VOUS et leur expérience forte de 25 projets différents.