Photo en Une : © D.R.


Après 56 ans de vie, Sven Marquardt a acquis deux caractéristiques intrinsèquement liées à son rôle au Berghain : il est probablement le physio le plus connu et le plus sélectif du monde. Il y a trois semaines environ, Ravelations publiait un billet satirique le concernant (à prendre au second degré, bien évidemment) : ce dernier se serait fait refouler de Concrete. Mais dernièrement, il a réellement été pris a son propre jeu. Alors qu'il était en visite à Sydney, il s'est vu refuser l'entrée d'un club de la ville. La raison ? Les multiples tatouages qui ornent son visage, a-t-il révélé lors d'un talk à la Galerie Deschler (qui exposait ses photographies, l'homme étant également artiste), repris par le journal BZ Berlin.

Le "cerbère" n'a jamais cessé d'alimenter les mythes et autres memes au sein du monde de la nuit. Les articles pour aider le quidam à passer les portes du Berghain sont légion. En effet, nul ne sait avec certitude comment sont sélectionnés les heureux élus par Sven et son équipe. Un jeu de société, Bergnein, a par ailleurs parodié cette procédure quelque peu élitiste, chose que le physio n'a guère appréciée. Après avoir porté les responsables de cette boutade en justice, il a été dédommagé de 15 000€. Une coquette somme pour un simple trait d'humour.

   À lire également
On a testé le Bergnein, le jeu qui vous met dans la peau du videur du Berghain

Marquardt a admis avoir discuté avec le responsable du club en question : « Un peu plus tard, j'ai parlé avec le propriétaire. Il m'a dit qu'il était allé à Berlin et qu'il n'avait pas pu entrer au Berghain. » Toutefois, il semblerait que les videurs n'aient, eux, véritablement pas reconnu leur homologue allemand.