Photo en Une : © Balenciaga


C'est toute une série de pièces reprenant le célèbre logo du festival belge I Love Techno (désormais implanté à Montpellier)
 qui vient d'être présentée par la marque dans le cadre de sa collection SS19. Coup de buzz, assurément, mais du bad buzz en ce qui concerne la scène électronique. Tout le monde n'a pas apprécié ce nouveau "gag" de Demna Gvasalia, excentrique directeur artistique de la maison, pointant du doigt son irrespect de "l’esprit techno" – comprendre, son caractère inclusif. Un T-shirt à logo brodé coûte ici 400€, et les prix grimpent jusqu'à 1690€ pour un sac de ville. 

   À lire également
La liste parfaite pour Noël: 10 t-shirts à offrir aux fans de techno

Adepte d'une esthétique "anti-mode", Gvasalia avait déjà provoqué des réactions similaires avec ses T-shirts au logo DHL (édités par Vetements, son collectif) ou le sac IKEA de Balenciaga à 1695 euros. Et si cette nouvelle collection confirme que l'univers techno est affectionné par le milieu de la mode (on pense à l'hommage d'Uniqlo à la Roland TR-808 ou aux créateurs français de Single Pattern), les premières réactions laissent à présager que l'on n’est pas prêts de voir ces vêtements sur les dancefloors.