Photo en Une : @ D.R


C'est l'entité anglaise 
Krankbrother qui est à l'origine du projet. Label, duo musical et frères de sang, mais aussi organisateurs événementiels de la scène londonienne. Depuis leur création en 2009, ils se sont mués depuis peu en influenceurs de la scène électronique UK. Plus que toute autre, cette année leur aura été bénéfique: Helena Hauff et Black Madonna bookés en mai, Motor City Drum Ensemble en août et Daniel Avery prévu pour le 23 novembre prochain. Leur mantra : programmer des événements ponctuels dans les bâtiments avant gardistes et hauts lieux du clubbing comme l’E1 London (St Katharine's & Wapping) et le Village Underground (Shoreditch). Après 9 années à étudier le territoire, Krankbrother se lance sur un long format de 4 jours, ayant pour objectif de croiser musiques électroniques et architecture dans les clubs cités précédemment. Mais aussi au sein d'édifices prestigieux comme le Walthamstow Assembly Hall (Walthamstow), le brutaliste Queen Elisabeth Hall (Southbank Centre), l'un des temples de la musique classique londonienne et l'industriel Silver Building (West Ham).

Au cœur d'une ville dynamique et reconnue pour son glorieux passé musical comme Londres, les places semblent déjà être prises. Entre le Lovebox, Field Day, l'Eastern Electrics... les festivals londoniens sont nombreux. Cependant aucun de leurs line-up n'est exclusivement électronique. Ceux-ci alternent souvent entre hip-hop, UK jazz et têtes d'affiche bass music. L'initiative Re-textured s'imposerait donc en précurseur d'un format déjà établi en France, via le Peacock Festival ou I love Techno, et en Allemagne (7001 festival, Time Warp, Berlin Atonal...) : Krankbrother veut saisir cette occasion de propulser la scène festivalière techno londonienne au même rang que celles de ses congénères européens.  

   À lire également
Comment Simo Cell utilise le hasard pour créer cette techno que tout le monde s'arrache

Concernant la programmation, les amateurs de techno indus aux BPM élevés et aux kicks résonnant sauront trouver leur place avec une scène allemande représentée par Gesloten CircleAlva Noto. Les Anglais jouant à domicile sont évidemment nombreux : BlawanBen Sims, The Orb, Batu ou Krankbrother. Les aficionados de midtempo/downtempo seront tout autant servis avec l’EBM de l'Allemande Lena Willikens, l'orientation coldwave/postpunk de Phase Fatale ou les projets IDM et ambient d’Objekt. Le Parisien Simo Cell, représentant français, ne cesse d’impressionner par ses influences tout droit venues d’outre-Atlantique, mêlant dancehall et bass music. Il vient de sortir son dernier EP 5 Party Mix chez BFDM.

Ce sont donc au total plus de 30 artistes qui investiront les lieux pour tenter d'offrir au Re-textured une place de choix dans le paysage électronique anglais.