Photo en Une : D.R.

Trax explore dans le numéro en kiosque ce mois-ci le rôle grimpant de l’intelligence artificielle sur la planète du son. D’ordinaire très attentif aux évolutions technologiques, le monde de la musique électronique n’échappe pas à ce béguin : enceintes à assistant vocal intégré, albums composés uniquement par une IA et moult autres innovations futuristes. Mais de là à faire pleinement disparaître le cerveau humain du processus, côté musique, il y a encore du chemin. Pour ce qui est des médias, il semblerait que les apprentis journalistes chinois aient du soucis à se faire : l'agence de presse gouvernementale chinoise Xinhua compte désormais dans son équipe un présentateur virtuel. Il faisait ses premiers pas en télé lors de la 5e édition de la Conférence mondiale sur l’Internet, et le résultat est assez bluffant. Capable de travailler tous les jours et 24h/24, il ne lui manque qu’une once de discernement pour couper l’herbe sous le pied d’une tripotée de journalistes en chair et en os.


   À lire également 
Voici comment l'intelligence artificielle révolutionne (déjà) la musique électronique