Photo en Une : © D.R


Du Royaume-Uni au Portugal, de France jusqu'en Allemagne, c'est bien plus qu'une série de concerts qu'a imaginé Robert «3D» Del Naja, membre du légendaire trio de Bristol : ce sera « une pièce unique de notre travail, notre propre nostalgie et introspective intérieures personnalisées ». Imaginée aux côtés d'Elizabeth Fraser, chanteuse du groupe Cocteau Twins qui avait apporté sa voix sur trois des morceaux de l'album, dont le mythique « Teardrop » (ainsi que « Black Milk » et « Group Four »), cette production sonore et visuelle sera basée sur « des fichiers audios retravaillés à partir des titres et influences originaux ». D'autres collaborations devraient être annoncées plus tard. En France, ce sont le Zenith de Paris, le Zenith de Nantes et l'Arkea Arena de Bordeaux qui accueilleront ces évènements inédits, le 11, 13 et 14 février 2019 respectivement.

   À lire également
Mezzanine de Massive Attack devient le premier album de l'histoire à être encodé en ADN

Formation originaire de Bristol, composée de 3D, Daddy G (Grant Marshall), et de Mushroom (Andrew Volwes), Massive Attack est considéré comme l'un des fondateurs du trip-hop. Les percussifs beats hip-hop de leur premier album Blue Lines, (sorti en 1991), sur lesquels se greffent rock psychédélique, soul, et musique électronique, sont en effet une pierre angulaire de la musique des 90's, qui sonnera l'aube d'autres figures de ce genre hybride comme Portishead. Avec Mezzanine, en 1998, ils réitèrent l'exploit, en plongeant corps et âme dans la noirceur de sonorités post-punk, orchestrées par guitares saturées, chants plaintifs et percussions tribales.   

Une annonce fracassante qui survient après d'autres coups d'éclats du groupe, qui avait déjà encodé Mezzanine dans de l'ADN début 2018, pour le vingtième anniversaire de l'album sacré deux fois disque de platine.

Mezzanine XXI par Massive Attack, c'est le 11 février au Zénith de Paris, le 13 au Zénith de Nantes, et le 14 à l'Arkea Arena de Bordeaux.