Photo en Une : © D.R

Avant Apple Music et Spotify, il y avait iTunes. Et avant iTunes, il y avait Winamp. Lancé en 1997, ce logiciel, disponible sur Mac et Windows était un lecteur audio numérique programmé pour lire des fichiers mp3. Un procédé simpliste, mais pas si évident à l'époque où les formats physiques étaient encore légion.
Le logiciel permettait surtout lire un large type de formats, dont certains issus de téléchargements illégaux. Autre point, l'apparence du logiciel était modifiable : différents skins étaient téléchargeables, permettant aux utilisateurs de pimper leur interface.

   À lire également
Déclaré obsolète, le MP3 est officiellement enterré par ses créateurs

Des fonctionnalités qui peuvent paraître dépassées, mais qui ne vont pas empêcher la société Radionomy, propriétaire légale du logiciel depuis 2014 — un an après l'abandon du logiciel par sa précédente détentrice —, de faire un lifting à Winamp. « Il y aura une version entièrement nouvelle l'an prochain, qui reprendra l'héritage de Winamp mais qui offrira une expérience plus complète », a annoncé Alexandre Saboundjian, le PDG de Radionomy. L'application compterait encore 100 millions d'utilisateurs par mois, comme le rapporte le Huffington Post.
Pour Saboundjian, l'idée est de mettre en ligne un logiciel accessible depuis smartphones, qui réunirait radio, musique et podcasts.