Photo en Une : © D.R


Pour toutes les 
personnes utilisant les toilettes destinées aux femmes, se rendre aux cabinets en festival est une corvée. Plus long et moins hygiénique, le passage aux toilettes prend en moyenne 3 fois plus longtemps qu'aux urinoirs traditionnels, selon le calcul de la start-up MadamePee. Alors, pour mettre fin à une inégalité qui n'a que trop duré, l'entreprise a mis au point un « urinoir féminin ».

Plus écologique – il ne requiert pas d'eau – et hygiénique – pas besoin de toucher les rebords pour l'utiliser –, l'urinoir promet de diviser par 3 le temps de la pause pipi, de quoi atteindre l'équité en matière de pissotières.

À l'origine du projet, Nathalie des Isnards confie au Parisien : « [...] l'inégalité entre les hommes et les femmes est criante, alors j'ai décidé d'inventer le service rapide des toilettes pour dames, sur le principe des urinoirs mobiles. » Une initiative d'autant plus cruciale que ces inégalités peuvent mettre en jeu la santé des personnes concernées. Dans un communiqué, MadamePee affirme que « [...] l'accès aux toilettes est problématique pour toutes [les] femmes [...] : Céline, 30 ans, nous dit : "J'arrête de boire pour éviter d'aller aux toilettes" ». Une déclaration qui pose problème, surtout lorsqu'elle est faite dans le cadre d'une course à pied.

Car les festivals ne sont pas les seuls évènements touchés par le problème : tout rassemblement doit prendre en charge la problématique de l'équipement sanitaire. C'est pour cela que Nathalie des Isnards a enquêté pendant un an auprès de différentes institutions évènementielles, avant de se consacrer à la création du produit. Des recherches qui ont porté leurs fruits puisque les premiers tests révèlent que dans un même espace, il est possible d'installer deux fois plus d'urinoirs MadamePee que de toilettes fermées.

Alors, en attendant que festivals et, pourquoi pas, salles de concert se munissent de ces « urinoirs féminins », rendez-vous pour la course The Urgent Run le 17 novembre prochain au bois de Boulogne pour découvrir le dispositif en exclusivité, organisée en amont de la journée mondiale des toilettes, le 19 novembre.