Photo en Une : © DR

Pour sa première édition, le festival INASOUND fait de l’emblématique bâtiment de la Bourse de Paris un temple éphémère de l'électro, sous l'égide de Jean-Michel Jarre. L'idée : explorer la diversité des univers musicaux électroniques, des précurseurs aux têtes montantes et de se frotter à tous les domaines artistiques connexes, par curiosité.

Vidéo, web, spectacle vivant, art contemporain, gaming, mode… l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) programme un voyage participatif et touche à tout, dédié aussi bien aux artistes qu’aux clubbers, aux professionnels qu’aux amateurs. Transformé pour l’occasion en véritable laboratoire sonore, audiovisuel et digital dédié à l’univers électro, le Palais Brongniart sera les 8 et 9 décembre le théâtre d’une nébuleuse d’activités immersives. En plus des sets des artistes invités, il sera possible d'assister à des masterclasses, à des docu-concerts, des expositions de photographie augmentée… De la découverte du jardin musical expérimental à l’électro brunch pour mélomanes et gastronomes, l’INASOUND mêle les sens et scrute l’univers électro sous tous ses angles artistiques. Entre deux DJ sets, il sera possible de se familiariser avec l’origine des musiques électroniques en découvrant le travail du Groupe de Recherches Musicales (GRM), fondé par Pierre Schaeffer – l’homme qui a prouvé qu’on pouvait faire de la musique en manipulant le son.

   À lire également 
Paris : L'INA lance son festival dédié aux musiques électroniques dans l‘historique palais Brongniart

Les fondations du Palais Brongniart trembleront au son des lives et DJsets, laissant se succéder jeunes révélations et références de l’électro. En vedettes, le prince parisien de la house et du voguing, Kiddy Smilele pionier londonien de la dance punk Erol Alkan, Matt Black, la moitié du duo Coldcut qui a accessoirement révolutionné le VJing, le touche à tout des aires glacières NSDOSou encore CloZee, Sara Zinger, Kiasmos, CätCät, BPM CONTEST

La billetterie est ouverte dès aujourd'hui, et les tarifs sont aux early birds !