Photo en Une : © D.R


En partenariat avec Grolsch
.


Mawimbi crew

Les rues de Paris (à vélo)

J'aime énormément faire du vélo dans les rues de Paris la nuit - surtout rive gauche, en semaine, car la ville semble quasi déserte. C'est tellement rare de voir Paris sous cet angle, ce sont des moments précieux ! Dans ce genre de situation, j'écoute plutôt du jazz. Ou alors un truc afro super rapide pour profiter des rues désertes et griller quelques feux rouges.

Kokoroko - Abusey Junction (pour pédaler lentement et profiter doucement de la ville qui s'apaise)

Onipa - Woza (pour pédaler à toute berzingue quand on est un peu éméché)

La Butte Bergère

De manière générale j'ai tendance à privilégier les lieux calmes, à l'abri du tumulte de la rue. Et notamment les lieux avec un bon point de vue. C'est important, c'est une fenêtre sur l'ailleurs. Une manière de s'échapper momentanément du sentiment de claustrophobie urbaine qui peut parfois émerger lorsqu'on vit dans une grande ville comme Paris. La Butte Bergeyre par exemple. Dans ces moments j'aime particulièrement écouter des morceaux mélancoliques. Le dernier single de Loya est un bel exemple ! Ou encore sa reprise de "Kaloubadia" du chanteur réunionnais Alain Péters.

Loya - Amba (feat. Menwar)

Loya - Kaloubadia

Le Parc de Belleville

J'habite juste à côté du parc de Belleville et jusqu'à récemment j'y passais souvent en journée, quand il n'y a personne dans le parc à part les employés de la Ville de Paris et quelques parents promenant leurs enfants. Le déficit de nature à Paris est assez déprimant. La présence de ce parc me permet donc de rester un minimum en contact avec le rythme des saisons. J'aime particulièrement y aller en matinée durant les premiers jours de printemps, quand les premières fleurs commencent à sortir et que l'air s'adoucit. Cette période de l'année, quoiqu'un peu éphémère, est de loin ma préférée ! En général j'aime bien y écouter des morceaux qui m'évoquent la puissance de la nature.

Roland Bocquet - Paradia

Natureboy Flako - Nebulous Garden

Malcolm

tro (tout simplement)

Je commence avec quelque chose de pas vraiment végétalisé, mais on peut dire que c’est la jungle, donc ça marche quand même. Ça peut sembler étrange mais j’ai toujours adoré le métro, et particulièrement celui de Paris. C’est la vision de la ville qui me plaît, multiculturelle et bordélique. Les trajets y sont un moment de réflexion, et puis l’architecture des couloirs et les scènes de vie qu’on y voit collent bien à la musique que je fais.

Diplo - Indian Thick Jawns Ft. P.E.A.C.E.


Sordid Sound System - Dub Cha Cha

Petite Ceinture

C’est beaucoup de mes souvenirs de jeunesse, période d'exploration urbaine, graffiti. J’ai une fascination pour ces no man’s land urbains à l’ambiance post-apocalyptique, on peut sentir l’énergie d’un endroit qui a beaucoup vécu et où la nature a maintenant repris le dessus.

Overlook - Travelling Without Moving


Underworld - Dark & Long (Dark Train)

Cimetière du Père Lachaise

Un veritable musée à ciel ouvert en forme de labyrinthe plein d’histoires et de légendes. La dernière fois que j’y ai fait une balade c’était après les tempêtes de neige en février dernier, ces morceaux dans les oreilles, le niveau de mystique était haut.

Trentmoller - Snowflake


Skee Mask - Routine

Rinse Studios

C’est le rendez vous mensuel dans ce cool studio du 11e. L’ouverture d’esprit de la radio m’a vraiment permis de promouvoir ce que joue presque jamais en club mais qui est une grosse partie de mes influences, mélange d’electronica, de dub, de downtempo et bizarreries techno, ainsi que toutes les nouveautés de mon label et ceux de mes potes. Il y a une petite plante dans un coin donc ça me permet de big up.

Markus Gibb - Dernier Souffle (Malcolm Remix)

Bassin de la Villette

Y’a toujours quelque chose d’apaisant dans la proximité avec l’eau, ça repose l’esprit. Pour se vider la tête un dimanche en fin de journée, on a la chance d’avoir pas mal d’endroits différents où se balader sur quai à Paris, j’aurais pu en choisir d’autres mais c’est le premier qui m’est venu à l’esprit. C’est un coin où je passe souvent du temps.

Manu Dibango - Goro City


Retro X - Gary Jules

Le lien vers l'événement du 4 octobre est ici.