Photo en Une : © D.R


La plateforme de streaming musical Spotify vient aujourd'hui de modifier radicalement ses modalités de partage de morceaux. Dorénavant, les artistes pourront uploader leur musique sur le site, sans avoir à transiger avec une tierce partie comme une maison de disque. Alors que ceux de distributeurs comme TuneCore, Ditto ou Distrokid requièrent soit un an d'inscription payante - soit un paiement à chaque publication - Spotify rebat avec force les cartes du marché de la concurrence. 

Si Spotify semblait déjà se diriger vers une tel procédé après avoir annoncé en juin sa volonté d'élargir son marché sur deux fronts - un pour les particuliers, un pour les artistes - le fait marquant est qu'il sera totalement gratuit. Les artistes devront se rendre sur Spotify for Artists, une plateforme déjà utilisée par plus de 200 000 producteurs. « L'upload sera gratuit pour tous les artistes, et Spotify ne demandera jamais de commissions, peu importe combien de morceaux vous publiez », a déclaré Daniel Ek au Music Business Worldwide.

   À lire également
Spotify est désormais capable de mixer de la drum n bass comme un DJ

Alors que déjà plus de 20 000 morceaux sont mis en ligne chaque jour sur Spotify, ce nombre risque de croître de façon exponentielle. À l'inverse de son concurrent principal Soundcloud, qui est en perte de vitesse après avoir choisi d'évoluer vers une séparation particulier/professionnel, Spotify avance vers un modèle de développement communautaire. Et cela risque de faire des vagues.

Plus de détails sur le blog de Spotify.