Photo en Une : DGTL São Paulo © Lorenzo Miquel


L'annonce a été publiée cet été : Madrid accueillera le DGTL, qui a déjà fait ses preuves en matière de réflexion sur l'écologie, la préservation de l'environnement : monnaie verte, zéro viande, recyclage... Les organisateurs semblent prendre la chose au sérieux. Mais que serait-un festival sans sa programmation musicale ? On connait désormais celui de cette édition madrilène, qui se déroulera le 5 décembre, dans le gigantesque parc des expositions de l'IFEMA

   À lire également
Pourquoi le festival DGTL d'Amsterdam est encore une fois en avance sur son temps

La techno de l'emblème Robert Hood côtoiera la house aussi déjantée que maîtrisée de DJ Koze (qui a sorti son dernier album Knock Knock en mai dernier), tandis que The Black Madonna, qu'on aperçoit aussi souvent au Panorama Bar berlinois qu'au club local de Los Santos dans GTA V, déchaînera la foule au son de basses bien funky.

Du groove donc, mais il y en aura aussi pour les amateurs de fréquences plus sombres. Les deux Espagnols Tadeo et Psyk, habitués des grands labels de techno mentale (Token, Semantica), uniront leurs forces dans un live en duo, sous le nom de Versions.

Len Faki, John Talabot, Charlotte de Witte viennent compléter cette liste déjà étoffée de stars internationales. Pour autant, l'étoile montante locale, Vane Madrid, aura aussi les commandes d'une session tech house lors de cette édition du DGTL. Après le succès rencontré lors de celle de Barcelone, il est permis de n'attendre que le meilleur à Madrid. 

Le DGTL Madrid, c'est donc le 5 décembre prochain. Le lien vers l'événement est ici.