Photo en Une : © Swiss Museum & Center for Electronic Music Instruments

Par Bertille Coutrot


L'association SMEM, fondée en 2016, est un jeune centre qui rassemble une impressionnante collection, couvrant plus de 70 ans d'innovations acoustiques. Le projet pose ses fondations sur la collection léguée par le suisse allemand Klemens Niklaus Trenkle, qui a réunit pendant 35 ans synthétiseurs, claviers, orgues et autres effets studio.

L'association s'attèle ainsi à faire l'inventaire de cette caverne d'Ali Baba, autrement dit l'ancienne brasserie Blue Factory, située à Fribourg en Suisse. Le projet The Playroom est de pouvoir donner accès au public à 5000 synthés et instruments électroniques avec également effets, tape echoes, magnétophones, tables de mixage, manuels, enregistreurs de cassette audio, orgues, amplificateurs et ordinateurs. En raison de la taille de la collection, certains instruments de la Playroom seront remplacés par d’autres pour varier les plaisirs tous les trois mois. Chaque instrument est également réparé, mais parfois la tâche s'annonce ardue. Lorsque le célèbre synthétiseur, l'Oberheim Matrix 12 tombe en panne, aucun des bénévoles ne sait comment le raviver. Son concepteur, lui, Tom Oberheim, n'avait plus aucune infos ni plans de circuits. Le SMEN souhaite ainsi faire du lieu un véritable « musée vivant ». Ateliers et conférences sont également prévus pour ceux qui désireraient se renseigner ou approfondir leurs connaissances dans le domaine. Un lieu de rencontres donc, entre novices et professionnels. The Playroom pourra même être loué pour des enregistrements ou événements privés.

   À lire également
Moby se sépare de son immense collection de synthétiseurs pour soutenir une médecine plus éthique

L’objectif de l’organisation est d’atteindre un peu plus de 42 000 € avant le 3 octobre sur Kickstarter, et promet que les donations de plus de 55 Francs Suisse seront récompensées. Les donateurs recevront le premier vinyle pressé par la Playroom et produit par Legowelt à l’aide de la collection du centre. Si le crowdfunding est un succès, la Playroom sera accessible au public dès novembre.